II-L'oeil : le premier organe touché

L'oeil !

 

 schema-de-l-oeil-pour-tpe-2.gif

L’œil est l'organe le plus sollicité lors de l'utilisation des jeux vidéo. En effet, les joueurs peuvent souffrir de SFVO (Syndrome de Fatigue Visuelle liée à l'Ordinateur) et souffrent donc de fatigue et de douleurs. Une période de longue utilisation de jeux vidéo provoque ces symptômes, dont une plus forte baisse de la vue et des «tensions physiques». On peut expliquer ces différents symptômes par l'utilisation fréquente de l'ordinateur (jeux vidéo y compris), ce qui demande beaucoup d'efforts de concentration à faible distance : l’œil doit accommoder et donc il n'est pas au repos (d'où la baisse de vue et la fatigue oculaire). En ce qui concerne les tensions physiques, elles sont causées par l'éclairage, la posture, l'utilisation du clavier et de la souris.

De plus, les écrans d'ordinateur émettent des radiations UV, ce qui est dangereux pour l’œil. Pour éliminer ces radiations, on peut utiliser un filtre anti-UV que l'on place devant l'écran, ou utiliser un écran à faibles émissions d'UV (plus de 16 millions des joueurs aux États-Unis souffrent ou risquent de souffrir du SFVO).

 

Les jeux en 3D (réalité virtuelle tridimensionnelle) peuvent avoir des conséquences sur notre santé, principalement sur l’œil. Le temps d'utilisation de ces jeux doit être limité pour les adultes ainsi que pour les enfants, mais surtout pour les enfants car la vue change souvent jusqu'à l'âge de 20 ans. De plus, le temps d'utilisation de ces jeux devrait être limité à 15 minutes car cela entraîne divers symptômes tels que le fort déficit visuel temporaire, une désorientation due à une forte sollicitation des sens, voire des symptômes similaires que l'on ressent quand on est mal en transports. Pour retrouver un équilibre visuel et physique, il peut s'écouler entre quelques minutes et jusqu'à quelques heures.

Par ailleurs, les yeux n'accommodent pas de la même façon en environnement virtuel et dans la réalité. En fait, en réalité virtuelle, les objets perçus par l'observateur sont vus plus loin ou plus près qu'ils ne le sont dans le monde réel. Cela signifie que les muscles internes et externes de l’œil (qui sont responsables de la convergence) sont plus sollicités et travaillent donc de manière plus intense, ce qui entraîne un déplacement des yeux très rapide dans toutes les directions (surtout dans les jeux en 3D).

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site